A la une Actualité
 

jeudi 19 avril 2018

 
	Lors d’une manifestation du Printemps berbère organisée à Alger le 7 avril 1980

20 Avril 1980 : Une Génération de combat Réagissez

A visage découvert et drapeau de la liberté déployé, la génération d’Avril 1980 prend le pari risqué de la modernité politique.

 
 
	Djamel Zenati et Maatoub Lounès avec d'autres militants devant l'APN lors de la remise du rapport du deuxième séminaire du MCB en 1990

Un moment fondateur Réagissez

Avril 80  peut être interprété comme l’expression d’une volonté de réécrire un récit national loin du mythe, du délire, du mensonge et de l’arrangement. Un récit plus conforme à la vérité historique par l’adjonction des fragments manquants et la réhabilitation des mémoires interdites.

 

Avril 1980 : Echos et acquis d’un combat Réagissez

On a beaucoup écrit sur le Printemps amazigh d’Avril 1980. Des études universitaires, des récits, des témoignages et des manifestations commémoratives viennent régulièrement  rappeler l’originalité de l’événement, notamment dans sa manifestation pacifique et son expression plurielle. Il reste, aujourd’hui, à interroger cette séquence dans sa trajectoire historique et évaluer ses incidences géopolitiques.

 

Pour un contrat de cohabitation pacifique Réagissez

Derrière les effets d'annonce et le discours apaisant du pouvoir, des manœuvres souterraines pour «normaliser» les régions berbérophones risquent d'engendrer le chaos.

 
 
	Libération des 24 détenus d'Avril 1980 de la prison de Berrouaghia

Un combat idéologique Réagissez

Le recul du touareg dans le Sahel est spectaculaire avec l’avancée du salafisme, comme est spectaculaire la progression du même salafisme jusque dans le village le plus haut perché du Djurdjura où la multiplication des hidjabs efface du quotidien la traditionnelle robe kabyle.

 

Une flamme inextinguible Réagissez

Les militants de la revendications identitaire amazighe n'ont pas été en reste, loin s’en faut. Jusqu’à nos aînés de l’époque, dociles habituellement, ils vont crier à l’injustice faite à notre identité étouffée et marginalisée.

 

Pour une école régionalisée Réagissez

La refondation du système éducatif à adapter aux régions ayant une demande linguistique suppose un changement de paradigme politique comportant une autre vision de la nation et de l’Etat.

 

Mouloud Mammeri, passeur réel et symbolique Réagissez

L’Algérie actuelle salue la mémoire de celui qui a rendu ses lettres de noblesse au pays profond, à son  expression orale. Malgré les pressions (répressions), cette dernière se situe  désormais dans le champ de la culture nationale: tamazight est devenu langue officielle. On ne peut que s’en réjouir, comme on peut l’être aussi de la reconnaissance de la pensée de Mammeri.

 

Emergence du fait amazigh, une chance pour l’Afrique du Nord Réagissez

Une autre organisation de l’Etat qui prenne en compte les régions et leurs particularismes aurait permis certainement de faire l’économie de la violence par une territorialisation des questions spécifiques.

 
 
	La jeunesse aspire à assumer la pleine émancipation de l'identité

Matrice pour une refondation nationale Réagissez

Avril 1980 constitue une séquence historique majeure qui reste singulière et essentielle. Sa singularité première réside, d’abord, dans sa forme d’expression et d’action indépendante et pacifique.

 

Le nécessaire plan de sauvetage Réagissez

Avec la dévaluation du dinar, la hausse continue du coût d’exploitation et d’entretien, le surplus d’emplois non productifs, et une flotte devant être rajeunie, Air Algérie traverse une situation financière difficile, malgré une hausse de 3% de son chiffre d’affaires enregistrée en 2017, et arrêté à 91 milliards de dinars.

 

Marche, témoignages et hommages à Tizi Ouzou Réagissez

Le MAK, l’URK et le RPK appellent  à une marche pour aujourd’hui. Des conférences et des hommages aux animateurs du MCB sont également au programme  aussi bien à la Maison de la culture qu’à l’université Mouloud Mammeri. 

 

ExxonMobil prépare son implantation en Algérie Réagissez

La major américaine ExxonMobil prépare son implantation en Algérie, selon le patron de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, qui a indiqué, hier, en marge des conférences des JST à Oran, qu’il espérait un accord «dans un avenir proche».

 

Plus de 1000 entreprises seront présentes Réagissez

Le Palais des expositions des Pins maritimes d’Alger (SAFEX) abritera, du dimanche 22 au jeudi 26 avril, la 21e édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec).

 

On vous le dit Réagissez

mercredi 18 avril 2018

Inflation et crise sociale en perspective Réagissez

Les prévisions de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI),  concernant l’Algérie et rendues publiques hier, s’accordent sur le fait que le pays devrait connaître des difficultés accrues sur les plans financier et social à partir notamment de 2019. Alimentée par la planche à billets, l’inflation pourrait grimper jusqu’à 9% durant les deux prochaines années.

 

Des bataillons de civils pour une armée populaire Réagissez

Il y a cinquante ans, le 16 avril 1968, le service national était officiellement institué avant que la première promotion d’appelés ne prenne le chemin des casernes le 21 avril 1969.

 
 
	Centrale photovoltaïque

Plusieurs milliards d’euros annoncés Réagissez

ENI veut optimiser avec l’Algérie,  au mois de juillet  prochain, la première centrale photovoltaïque dédiée au gisement pétrolier de Bir Rebaa Nord «BRN» à Ouargla.

 

Enquête sur les œuvres sociales de la direction des affaires religieuses Réagissez

 

12345678910 > >>

le dessin du jour
LE HIC MAZ
impact journalism days

 

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Arts et lettres

Fronton : Tamazight time

la suite
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...