A la une Actualité
 

Retraites : Les assurances de la direction de la CNR

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.10.17 | 12h00 Réagissez

La Caisse nationale des retraites (CNR) connaît un véritable déséquilibre, contrairement aux autres branches de la Sécurité sociale.

D’après Djaouad Bourkaïb, directeur de la Sécurité sociale au ministère de Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, s’exprimant sur les ondes de la Radio nationale, les dettes de cette caisse s’élèvent à 500 milliards de dinars. En effet, les difficultés financières que connaît cette caisse datent de quelques années déjà, au point où elle a été sauvée de justesse par la CNAS qui l’a renflouée pour éviter la faillite.

Voulant atténuer la situation critique de cette caisse, M. Bourkaïb explique que la crise financière qui touche la CNR est mondiale et due à plusieurs facteurs dont, entre autres, l’actuelle conjoncture économique. Pour l’invité de la radio, l’Etat a lancé pour la première fois une subvention équilibrée afin de faire face à cette crise.

Cette subvention exceptionnelle couvre totalement les dettes de la CNR et s’élève à 500 milliards de dinars. Parmi les mesures prises par l’Etat, il cite également la contribution de solidarité prélevée à hauteur de 1% sur les opérations d’importation de marchandises. Pour le fonds de réserve de la retraite, le même responsable annonce qu’il a atteint le seuil de 429 milliards de dinars et sera renforcé prochainement par 66 autres milliards de dinars. La nouvelle loi de finances prévoit également de la renforcer par 88 milliards de dinars.

Toutes ces sommes pourront, selon M. Bourkaïb, couvrir les besoins des nouvelles générations de retraités pour les 10 prochaines années. Contrairement à la CNBR, la CNAS a quant à elle connu des excédents utilisés justement dans la solidarité retraite. Ses quotes-parts se sont élevées à 400 milliards de dinars. Il signale également que le nombre d’actifs immatriculés au niveau de la CNAS est d’un peu plus de 6 millions, alors qu’ils sont plus de 12,5 millions d’assurés sociaux.

La couverture totale de la CNAS est estimée à plus de 37 millions de personnes, avec un objectif pour les prochaines années d’atteindre les 40 millions d’assurés sociaux. Selon M. Bourkaïb, un nouveau dispositif plus efficace et pertinent se basant notamment sur les mesures de redressement est mis en place pour atteindre ce nouvel objectif.  

Asma Bersali
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...