Chroniques Point Zéro
 

Time out

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.01.18 | 12h00 Réagissez


Les physiciens et philosophes se sont de tout temps interrogés sur la nature du temps. Qu'est-ce que c'est ? Une matière de l'univers qui nous traverse ou que nous traversons ? Une dimension dont la fonction est de gérer les autres dimensions ? Un champ de gravitation particulière où tous les objets sont inexorablement attirés vers le futur ?

Interloqués, des spécialistes du domaine se sont même penchés sur le cas de l'Algérie où le temps ne semble n'avoir aucune prise. Particulièrement sur ses dirigeants et surtout son régime, installé depuis l'indépendance, ce qui fait qu'il est aussi vieux que le pays lui-même. Il a de tout temps pris son temps, changeant souvent au jour le jour de mesures comme pour les importations, les constructeurs automobiles ou les télévisions privées.

Il a même changé plusieurs fois de temps, passant du week-end universel au jeudi-vendredi comme jours de repos hebdomadaire pour se caler sur la vague islamique, et revenir ensuite à un vendredi-samedi, dans une tentative de mixer deux calendriers, et avec les dernières décisions, il a institué trois années dans la même année comme pour expliquer que c'est lui qui maîtrise le temps et que les dates, fêtes ou consécrations ne sont que des chiffres et des leviers de gestion.

Comme passe-temps, il a même institué un ministère de la Jeunesse qu'il a confié à un quinquagénaire sans diplôme, et imposé une retraite obligatoire à 60 ans alors que la majorité de ses dirigeants ont largement dépassé ce cap. En bref, il a lancé un satellite pendant qu'il gère les structures politiques comme au Moyen Age et introduit la 4G alors que toutes les institutions officielles ne croient encore qu'au fax.

Féru de paradoxes temporels, il ne croit pas aux calendriers solaires ou lunaires et le seul astre qui lui sert de repère est le cours du baril de pétrole. Il n'aime pas le soleil et compte en minutes, c'est-à-dire qu'il va passer toute l'année 2018 à tenter de gérer les 700 000 minutes qui le séparent d'avril 2019.

Chawki Amari
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...