A la une Economie
 

mardi 19 juin 2018

Réformes dans la région MENA et hausse des prix du pétrole : Jihad Azour conseille de continuer sur la voie de la rigueur Réagissez

Le directeur du département région MENA et Asie centrale au Fonds monétaire international (FMI), Jihad Azour, a publié hier un article sur le site de l’agence Bloomberg, dans lequel il appelle les pays exportateurs de pétrole dans la région à ne pas trop s’enthousiasmer de la hausse actuelle des prix du pétrole et à continuer leurs efforts de diversification de leurs économies respectives.

 

Textile : L’usine Tayal opère sa première exportation Réagissez

Le complexe des textiles algéro-turc Tayal, dont la première usine est entrée en production en mars dernier, vient d’accomplir sa première opération d’exportation de produits semi-finis vers la Turquie, a annoncé hier le ministère de l’Industrie et des Mines dans un communiqué.

lundi 18 juin 2018

 
	Le créneau de la cuisine de plus en plus investi

Métiers de la table : un marché en pleine expansion Réagissez

L’ouverture du champ audiovisuel au privé, les chaînes étrangères par satellites, la démocratisation de l’accès à l’internet et bien d’autres facteurs socio-économiques ont fortement contribué au changement des habitudes de consommation des Algériens, particulièrement depuis la fin des années 90’. Ce qui a entraîné dans ce sillage le développement de certains segments de marchés où la demande liée à ce changement n’a fait qu’augmenter.

 

«Le changement des habitudes de consommation est l’un des objectifs marketing des opérateurs économiques» Réagissez

 

«Le pouvoir ne peut exister qu’en actionnant l’inflation alimentaire» Réagissez

De l’avis du sociologue Mohamed Mebtoul, le pouvoir a favorisé une intense et libre circulation des produits alimentaires dans l’espace urbain dans le but de créer les conditions politiques de sa reproduction à l’identique. Il estime également que l’investissement dans la surconsommation alimentaire est une manière de faire oublier la crise multidimensionnelle du système social et politique. Aussi, la multiplication des émissions culinaires a, selon notre sociologue — qui a mené une enquête sur l’alimentation de l’enfant — pour fonction sociale de participer au statu quo dans la société.

 
 
	La diaspora algérienne est plus importante dans l’hexagone

Un enjeu politique et économique majeur pour l’hexagone Réagissez

De par l’importance du potentiel qu’elles représentent, le mot d’ordre mondial est, depuis ces dernier temps, de considérer  les diasporas africaines non plus comme une question migratoire ou un objet socio-culturel, mais plutôt comme un enjeu économique et politique majeur des années à venir.

 

L’inflation sera plus fortement ressentie en fin d’année Réagissez

Contenue quinze années durant à des proportions acceptables, l’inflation a entamé son premier grave dérapage en août 2016 en faisant un inquiétant bon à 5,8%, puis un second une année plus tard à 7%, selon les chiffres publiés par le ministère du Commerce. On s’attend à ce qu’elle atteigne au minimum 9% d’ici la fin de l’année en cours.

 

L’avenir algérien vu par le FMI en contexte isolationniste aggravé Réagissez

 
 
	L'unité Fertial à Arzew (Oran)

Stéphane Dieudé nouveau pdg par intérim Réagissez

Le président-directeur général (CEO) de la société des fertilisants Fertial, Mokhtar Bounour, a déposé mercredi dernier sa démission, avons-nous appris de sources sûres.

dimanche 17 juin 2018

L’Algérie renouvelle les accords jusqu’en 2030 Réagissez

L’Algérie renouvelle ses contrats gaziers avec l’Espagne jusqu’en 2030, via un accord signé entre Sonatrach et Gas Natural Fenosa, pour la livraison d’un volume équivalent à 40% des besoins de la compagnie espagnole, pour un montant global estimé à 30 milliards d’euros.

mercredi 13 juin 2018

«Les Etats-Unis sont libéraux quand ils sont en position de force et protectionnistes quand leurs intérêts économiques l’exigent» Réagissez

Le dernier G7 semble brouiller les perspectives du commerce mondial. Le président américain, Donald Trump, s’est retiré précipitamment de la réunion, engageant ainsi son pays dans un nouveau bras de fer avec ses alliés politiques et commerciaux. C’est une première, alors que l’ordre commercial mondial a été fondé jusqu’ici sur des arrangements et des accords à la fois écrits et tacites entre les grosses cylindrées de la planète. Dans cette interview, Omar Berkouk, économiste et expert financier, analyse pour nous ce qui s’est produit au dernier G7 et les possibles conséquences sur le commerce mondial, les raisons de ce brusque protectionnisme américain ainsi que les tenants et aboutissants de la méthode Trump.

 
 
	La décision relative à l’imposition d’une nouvelle taxe aux transporteurs algériens à leur entrée sur le territoire tunisien, d’une valeur de 200 dinars, constitue une nouvelle entrave aux échanges commerciaux entre la Tunisie et l’Algérie

Les exportateurs mécontents Réagissez

La nouvelle taxe imposée par le gouvernement tunisien aux transporteurs algériens à leur entrée sur le territoire tunisien suscite la colère des opérateurs algériens qui dénoncent une mesure pénalisante et contradictoire avec les accords de libre échange signés entre deux pays.

 

Algérie- Canada : Rencontre sur les opportunités économiques Réagissez

 

Demande au pétrole : L’Opep table sur une hausse Réagissez

Dans son rapport mensuel du mois de juin, consacré au marché pétrolier,  l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP)  souligne la profonde incertitude entourant la vigueur de la demande  de pétrole.

mardi 12 juin 2018

Montréal : Rencontre sur les opportunités économiques entre l'Algérie et le Canada

Montréal : Rencontre sur les opportunités économiques entre l'Algérie et le Canada Réagissez

Le partenariat économique entre l'Algérie et le Canada sera au cœur d'une rencontre entre hommes et femmes d'affaires le 19 juin prochain à Montréal.

 
 
	Issad Rebrab à Francfort pour la présentation d'une technologie révolutionnaire de production d'eau ultrapure

Cevital présentera sa nouvelle technologie Réagissez

 

Sonatrach renouvelle son partenariat avec Total et Repsol Réagissez

Sonatrach a renouvelé, pour une durée de 25 ans, le contrat de recherche et d’exploitation sur les champs gaziers Tin Foyé Tabankort (TFT), bassin d’Illizi, avec le français Total et l’espagnol Repsol.

 
«Je ne pense pas qu'on s'engage, à ce stade, dans une guerre commerciale tous azimuts»

«Je ne pense pas qu'on s'engage, à ce stade, dans une guerre commerciale tous azimuts» Réagissez

Le dernier G7 s’est soldé par un échec cuisant. Le président américain a claqué la porte sans signer le communiqué final de la réunion, mettant ainsi sous pression les partenaires commerciaux de son pays. Le commerce mondial semble accuser le coup. Dans cette interview, Alexandre Kateb, économiste, revient sur la stratégie Trump pour renégocier certains accords et les conséquences possibles de son dernier acte sur l’ordre commercial mondial. 

 

Alliance Assurances : Hausse du chiffre d’affaires en 2017 Réagissez

L a compagnie privée Alliance Assurances a réalisé des résultats positifs durant l’exercice 2017 en dépit...

lundi 11 juin 2018

 
	Siège de Sonatrach à Alger 

Sonatrach, Total et Repsol signent un contrat de recherche et d’exploitation de gaz à Illizi Réagissez

Un contrat de recherche et d'exploitation de gaz sur le périmètre de Tin Foye Tabankort (Illizi) a été signé lundi à Alger entre la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, Total (France) et Repsol (Espagne).

 
 
	L’Algérie importe pour près de 11 milliards de dollars en études de faisabilité, alors que les compétences existent dans le pays

Le recours à l’expertise étrangère décrié Réagissez

L’octroi de l’étude technique relative à la nouvelle loi sur les hydrocarbures à un bureau d’études américain tel qu’annoncé la semaine dernière par le PDG de Sonatrach, Abdelmoumène Ould Kaddour, remet sur le tapis la question de la place accordée à l’expertise algérienne dans le pilotage des projets et au recours, jugé excessif, à l’expertise étrangère considérée à tort ou à raison comme source de dilapidation des deniers publics.

 

«Ce qui est recherché principalement c’est le label pour le concepteur de la loi» Réagissez

 

Farid Bourenani. spécialiste en économie réelle : «Toutes nos réalisations ont souffert de mauvaises études» Réagissez

«D’abord, il faut considérer que les études de faisabilité sont un énorme facteur de succès des projets.

 
«Aucun secteur stratégique ne peut  échapper au cercle du lobbying international»

«Aucun secteur stratégique ne peut échapper au cercle du lobbying international» Réagissez

«Il existe trois fronts d’appel aux bureaux d’études étrangers.

 
 
	Le retard est criard, puisque à peine 15% des entreprises algériennes sont connectées à internet

L’Algérie à la traîne dans la numérisation de son économie Réagissez

Après la multiplication des «smart cities», c’est sur le développement, plus que nécessaire, d’une «smart industry» à travers la numérisation des chaînes de production et des services connexes, ainsi que la stimulation des investissements intelligents qu’insistent, ces derniers temps, depuis plus d’une tribune universitaire, nombre de nos économistes.

 
 
	Pr Nadia Chettab

«L’élaboration d’une stratégie nationale de numérisation devient urgente» Réagissez

samedi 09 juin 2018

 
	Les prémices d’une coopération interrégionale, grâce à la signature de la Convention sur la zone de libre-échange, pourraient encourager des flux d'IDE plus importants en 2018

Baisse de 26% des flux vers l’Algérie Réagissez

L’Algérie n’a pu glaner que 1,2 milliard de dollars des 42 milliards d’investissements directs étrangers (IDE) qu’a encaissés l’Afrique en 2017.

 

Commerce : La loi sur le e-paiement entre en vigueur Réagissez

La loi relative au commerce électronique, fixant les règles générales du commerce électronique des biens et des services, est désormais entrée en vigueur, suite à sa publication au dernier Journal officiel n°28.

 

Marché pétrolier : Les cours reculent Réagissez

Les prix du pétrole reculaient hier en cours d'échanges européens, effaçant une partie de ses gains de la veille dans un marché peinant à trouver une direction forte.

 

OPEP : L'Algérie œuvre à la stabilisation des prix Réagissez

jeudi 07 juin 2018

226 milliards de dinars de crédit à l’économie Réagissez

L’exercice 2017 a démontré la résilience de la banque et sa capacité de transformation, puisque malgré la crise de liquidité et la baisse de l’activité qu’a traversées le pays, suite à la baisse drastique des ressources induites par le faible prix du baril de pétrole, les résultats sont plus que positifs.»

 

Après Biskria, le groupe Haddad se positionne Réagissez

Le port de Djendjen continue ses opérations d’exportation de ciment en ralliant de nouveaux clients, tels que le français Lafarge et la cimenterie privée Biskria-ciment.

mardi 05 juin 2018

 
	Durant l’exercice 2017, le groupe LafargeHolcim a affirmé que sa filiale algérienne, la plus importante dans la région Moyen-Orient-Afrique du Nord, a enregistré des bénéfices solides

Lafarge Algérie fixe ses priorités pour 2018 Réagissez

Confortée dans sa position de premier exportateur de ciment en Algérie et primée récemment pour ses efforts dans l’activité d’export, Lafarge Algérie est aujourd’hui convaincue que le seul moyen de sauver l’industrie cimentière dans le pays des conséquences néfastes de la surproduction est d’aller vers les marchés extérieurs, tout en diversifiant l’offre et les utilisations techniques du ciment et des matériaux de construction.

 

Céréales : L’Algérie achète 180 000 tonnes de blé Réagissez

L'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) a acheté 180 000 tonnes de blé meunier lors d'un appel d'offres la semaine dernière, plus que ce qui avait été initialement estimé, a rapporté hier l’agence de presse britannique Reuters, citant des négociants européens.

 

Opep : Guitouni minimise les craintes sur les prix Réagissez

 

«Nous sommes déterminés à réussir dans l’industrie automobile» Réagissez

Lors de sa visite, hier, dans la wilaya de Tizi Ouzou, Youcef Yousfi, ministre de l’Industrie et des Mines, a déclaré que son département veut réussir dans l’industrie automobile.

 

Des journées internationales fin juin Réagissez

L’hôtellerie doit s’adapter avec un produit personnalisé et une qualité de service qui répondent aux attentes afin de créer des relations durables et fidéliser le client.

lundi 04 juin 2018

 
	Le président Abdelaziz Bouteflika saluant Chadli Bendjedid

Trente années après, un bilan mitigé

Il y a donc trente ans était promulguée en réponse au soulèvement populaire d’octobre 1988 toute une batterie de lois visant à rompre avec le système monopoliste d’Etat et à mettre le pays sur la voie de l’économie de marché et du pluralisme politique. Le monopole d’Etat sur le commerce extérieur était aboli, les prix libérés et les entreprises publiques économiques soustraites aux étouffantes tutelles ministérielles.

 
 
	En Algérie, le taux de pénétration du mobile est estimé à 119% contre 82% en Afrique

Marché du mobile en Algérie : Vers la démocratisation du smartphone

Il y a désormais plus de mobiles que d’Algériens. Avec un taux de pénétration de 119% — la plus importante d’Afrique — l’Algérie est en passe de généraliser l’utilisation du téléphone portable, selon un rapport d’un des pionniers du e-commerce.Algérie et en Afrique Jumia. 

 

12345 > >>

le dessin du jour
LE HIC MAZ
impact journalism days

 

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...
Arts et lettres

Le traître bienfaisant

la suite
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie