A la une Economie
 

investissement

BNP Paribas ne finance plus les activités liées aux hydrocarbures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.10.17 | 12h00 Réagissez


Après la réduction de son soutien au secteur du charbon, le groupe bancaire BNP Paribas a annoncé hier de nouvelles mesures en faveur de la transition énergétique,  notamment l’arrêt du financement de certains acteurs liés aux hydrocarbures. La banque cesse ses relations avec les acteurs qui ont pour activité principale «l’exploration, la production, la distribution, le marketing ou   le trading de gaz et de pétrole de schiste et/ou de pétrole issu des sables bitumineux», a-t-elle précisé dans un communiqué. BNP Paribas a également décidé de ne plus financer les projets «majoritairement dédiés au transport et à l’exportation de gaz et de pétrole de schiste ou de pétrole issu des sables bitumineux», comme par exemple les terminaux LNG (gaz naturel liquéfié) ou les pipelines, a-t-elle poursuivi. Plus particulièrement dans l’océan Arctique, déjà fragilisé par le réchauffement climatique, la banque dit ne pas vouloir financer de projets   d’exploration ou de production de gaz et de pétrole. La banque a également rappelé son engagement de porter ses financements dans les énergies renouvelables à 15 milliards d’euros en 2020, et de consacrer 100 millions d’euros à l’investissement dans des start-up qui innovent en faveur de la transition énergétique. 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...