A la une Economie
 

samedi 05 mai 2018

Les prix mondiaux restent stables

Les prix des produits alimentaires sont restés globalement stables en avril, la poursuite de la hausse des prix des céréales et des produits laitiers étant compensée notamment par une forte baisse des prix du sucre, selon l’indice FAO des produits alimentaires publié jeudi dernier sur son site web.

 

Arezki Idjerouidène, histoire et œuvre d’un homme parti de rien : Le traceur de sillons

Décédé en 2016 à l’âge de 61 ans, Arezki Idjerouidène, plus connu sous le nom d'«Arezki» ou «Monsieur Arezki», laisse en héritage à ses trois fils, Meziane, Idir et Issam et, au-delà, à tous les jeunes qui ont la volonté et la résolution d’entreprendre, de créer des emplois, des richesses, un groupe d’entreprises prospère mais surtout des valeurs, une conduite de vie qu’il a lui-même héritées de son père, de ses traditions de montagnard kabyle ou qu’il s’est forgé de par sa propre expérience.

 

Le Brent à plus de 73 dollars

jeudi 03 mai 2018

 
	Le siège du FMI

Le FMI prévoit une reprise plus tôt que prévu

Le rapport concerne la période 2018 et 2019 et revoit ainsi les prévisions d’octobre 2017 projetées pour toute la région, précisant que «l’affaiblissement de la croissance du PIB pétrolier, entraînée par l’accord OPEP, a été plus que contrebalancé par le redressement de l’activité non pétrolière».

 

La remontée des prix du pétrole pourrait durer

Cinq facteurs déterminants indiquent que la remontée actuelle des prix mondiaux du pétrole pourrait se maintenir à court terme, selon une analyse publiée hier par le Financial Times.

 

Marchés pétroliers : Le brent à près de 73 dollars

Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte hier en cours d'échanges européens avant la publication des données hebdomadaires officielles sur les réserves américaines.

 

Construction : Keller remporte un contrat de plus de 38 millions de dollars

La société britannique Keller Group a annoncé récemment que sa filiale algérienne a remporté un contrat de plusieurs millions de dollars pour soutenir la construction d'une centrale électrique à cycle combiné de 1450 MW dans la wilaya de Mostaganem.

mercredi 02 mai 2018

 
	L'ambition du groupe est de réunir les meilleures conditions pour réussir son plan de transformation et s’affirmer ainsi parmi les plus grandes compagnies pétrolières

Stratégie 2020-2030 : Sonatrach vise la 5e place mondiale

Sonatrach dévoile de grandes ambitions en se projetant parmi «les 5 meilleures entreprises nationales du monde dans le secteur des hydrocarbures à l’horizon 2030». Le groupe prévoit ainsi de réaliser pas moins de 60 milliards de dollars de revenus supplémentaires à l’échéance 2030 et 50 milliards de dollars d’investissements sur les cinq ans à venir.

 

Finance islamique : Une alternative «possible et souhaitable»

Evoquant les perspectives d’évolution de la finance islamique en Algérie, le ministre des Finances a indiqué que le cadre légal et réglementaire en vigueur est adapté.

 

Restrictions à l’importation : Une nouvelle taxe prévue dans la LFC 2018

Une taxe douanière supplémentaire provisoire sur les importations des marchandises finies a été introduite dans la loi de finances complémentaire 2018 pour renforcer les mesures de protection de la production nationale et réduire la facture des importations, a annoncé avant-hier le ministre du Commerce, Saïd Djellab, cité par l’agence APS.

 

Bilan financier de 2017 : Les résultats en hausse

Sonatrach a réalisé 33 découvertes en 2017 en effort propre «dans les bassins de Berkin, Oued Mya et Amguid Messaoud» et que l’effort d’exploration a enregistré une hausse de 6%, avec 102 puits en 2017, contre 96 puits en 2016.

lundi 30 avril 2018

 
	Le fait marquant du Salon cette année a été la forte présence de sociétés privées algériennes

Malgré la crise, le BTPH continue à offrir d’intéressantes opportunités d’affaires

Le 21e Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec) qui s’est déroulé du 22 au 26 avril 2018 a pris fin ce jeudi. Il a enregistré, cette année encore, une forte participation perceptible à travers tous les espaces d’exposition disponibles et drainé un nombre considérable de visiteurs. C’est, rappelons-le, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, qui l’avait inauguré en compagnie de nombreux hauts cadres de l’Etat et d’une forte délégation de diplomates représentants les 17 nations qui avaient pris part à cet important événement.

 
 
	Le Groupe des sociétés Hasnaoui se prépare à investir le marché de l’exportation du granit et du marbre

Valorisation des matières premières locales au cœur de la stratégie du groupe Hasnaoui

A travers sa filiale Granittam créée en 2016, le Groupe des sociétés Hasnaoui (GHS) se prépare à investir le marché de l’exportation du granit et du marbre.

 

Echos du salon

 
 
	L’écrasante majorité des émigrés est établie en France

La diaspora algérienne parmi les plus faibles d’Afrique

Avec à peine 2,1 milliards de dollars en 2017, les rapatriements de fonds à l’actif de la diaspora algérienne restent parmi les plus faibles à l’échelle continentale. Ainsi, le pas franchi est d’à peine 100 millions de dollars, puisqu’en 2015 comme en 2016, le volume des transferts était de 2 milliards de dollars. C’est en tout cas ce que fait ressortir le rapport annuel de la Banque mondiale, intitulé «Migrations et envois de fonds : développement récents et perspectives», publié il y a quelques jours.

 

Les coûts des transactions demeurent hors de portée

Les grands bouleversements socio-économiques et géopolitiques qui ont marqué ces dernières années ont largement contribué à redessiner la carte des migrations internationales.

 

Quand l’Afrique se vide de ses élites

Le niveau de compétence et de qualification auprès des diasporas ne cesse de progresser.

 
 
	Siège du ministère des Finances à Alger

L’information, le talon d’Achille pour le ciblage des aides

Le débat sur la réforme du système des subventions ne fait que commencer. Avec l’approche de l’échéance présidentielle de 2019, il s’annonce chaud avec tout l’enjeu que revêt ce système pour le pouvoir en place. La société civile est donc fortement attendue pour s’impliquer dans ce dossier.

 

Des équipements pour la réalisation de prototypes au service des étudiants

General Electrics (GE), en partenariat avec l’accélérateur de talents Sylabs, lance un roadshow «Innovation et Technologie» à travers les universités du pays.

 

Le débat s’amplifie, le MBA progresse

samedi 28 avril 2018

 
	Le potentiel minier algérien est équivalent à celui des grands pays miniers, comme l’Australie, l’Afrique du Sud, la Russie, la Chine ou le Brésil

Un méga projet en perspective

Dans la perspective de la mise en œuvre du projet de partenariat pour l’exploitation de phosphate et le développement des industries pétrochimiques en aval, dénommé «CPP», un comité intersectoriel a été installé, jeudi à Alger, en présence des représentants des départements ministériels concernés et ceux des Groupes Sonatrach, Asmidal, Manal et de l’Andi.

 

Marché du médicament : Pierre Fabre passe à l’industrie

Les Laboratoires Pierre Fabre annoncent la création d’une société mixte avec des partenaires algériens dans le but de lancer une activité industrielle pharmaceutique pour la production de différentes familles thérapeutiques.

 

A peine 29% des femmes ont un compte

 

Chamseddine Maatallah nommé PDG de Sider El Hadjar

L’ancien directeur général du complexe sidérurgique Sider El Hadjar (Annaba), Chamseddine Maatallah, a été nommé Président-directeur général (PDG) et président du conseil d’administration du même complexe.

 

L'étiquetage indiquant le pays d'origine contribue au développement durable

Les produits alimentaires étiquetés en indiquant leur lieu d'origine apportent des avantages économiques et sociaux aux zones rurales et contribuent à leur développement, selon une nouvelle étude citée jeudi par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

 

L’impératif de protéger le consommateur

Les participants à la conférence nationale sur l’économie numérique, tenue les 23 et 24 avril au centre universitaire de Mila, ont appelé à la protection du e-consommateur tant par la sensibilisation que par des textes législatifs.

jeudi 26 avril 2018

«Le protectionnisme algérien peut se justifier»

Le professeur Brahim Guendouzi nous explique, dans cet entretien, les raisons pour lesquelles la Commission européenne a réagi aux mesures de restriction prises par l’Algérie. Selon lui, sa réaction était prévisible mais, du côté algérien, le protectionnisme peut se justifier du point de vue des pratiques commerciales internationales.

 

Les non-dits d’une mésentente commerciale…

Contrairement à ce qui a été dit par certains responsables européens, le dialogue ne s’est jamais interrompu sur la question des échanges commerciaux. Le groupe de contact s’était réuni à deux reprises à Alger et, en février dernier, à Bruxelles.

 

La Chine plus compétitive que l’Europe

La contrariété affichée ouvertement par les représentants de l’Union européenne (UE) à l’égard des restrictions imposées par l’Algérie aux importations dénote à quel point l’Europe peine, ces quelques dernières années, à préserver sa compétitivité à l’exportation, notamment face à la Chine.

mercredi 25 avril 2018

Algérie-Union européenne : Le ministre du Commerce tente de rassurer

«Il a été expliqué à l'UE qu'il s'agissait d'une période difficile et que nous sommes obligés de regarder de très près nos importations», a précisé hier le ministre du Commerce.

 

«Il faut diversifier autant que possible les sources et les mécanismes de financement»

mardi 24 avril 2018

 
	Boris Joseph, DG de Natixis Algérie

Natixis Algérie : Lancement de la banque mobile Banxy

Avec Banxy, Natixis lance en Algérie sa première banque mobile. C’est la première banque digitale du groupe BPCE, deuxième plus grand groupe bancaire en France avec, dans le portefeuille, 31 millions de clients particuliers et 20,2 millions de clients professionnels.

 

Les cinq commandements d’Ahmed Ouyahia

Le Premier ministre a évoqué la nécessité d’impliquer les détenteurs de capitaux dans l’action de modernisation et de développement de l’agriculture.

 

Les professionnels s’inquiètent…

Diminution des carnets de commande publique, retards de paiements, bureaucratie inhibante… Les professionnels du secteur du bâtiment et des travaux publics sont sur le fil du rasoir, alors que le secteur, l’un des plus dynamiques de l’économie, s’enfonce dans la crise. «Avant la crise, le secteur du BTP était un marché florissant.

 

Un forum économique pour les jeunes Algériens

Montréal accueillera le 5 mai prochain le premier forum de développement économique des jeunes Algériens du Canada.

lundi 23 avril 2018

 
	Les rencontres se multiplient  autour des dossiers  économiques pour de faibles résultats

Des rencontres en série sans efficacité

Les diagnostics sur l’économie nationale dans différents secteurs se suivent et se ressemblent. Idem pour les propositions de solutions et d’issues de crise qui émanent de part et d’autre, que ce soit du côté des experts, des universitaires, des opérateurs économiques, des décideurs ou des think tank.

 
 
	Kouider Boutaleb

«Une confusion générale d’idées se traduisant par le désarroi dans l’action»

 
 
	Source : FMI – Rapport pays – Juin 2017 – page 26.

Les limites d’une mesure

En raison de la rareté des devises (baisse continue du prix du pétrole depuis juin 2014), le gouvernement a initié un certain nombre de mesures pour réduire sa dépense en général et économiser de la devise en particulier. C’est dans ce contexte que des mesures de restriction aux importations ont été prises. La dernière concerne une liste de 851 produits, entrée en vigueur le 7 janvier 2018. On se propose dans cette réflexion de faire un commentaire sur les limites de cette mesure.

 
 
	Les Français veulent intensifier  leur présence sur le marché de la viande bovine

Le ministre de l’Agriculture : «Nous n’importons pas de grandes quantités»

Des représentants de l’ Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes (Interbev) sont venus faire la promotion de leurs viandes sur le marché national, couvert à hauteur de 55% par la production nationale.

 

Pourquoi l’Algérie aurait pu coorganiser la Coupe du monde 2026 mais ne le sait pas

 

<< < 12345 > >>

le dessin du jour
LE HIC MAZ
impact journalism days

 

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...
Arts et lettres

Le traître bienfaisant

la suite
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie