A la une Economie
 

lundi 04 décembre 2017

 
	L’ingénierie en électrotechnique fait partie des filières les plus recherchées par les entreprises

47% des employeurs se plaignent de la rareté des compétences

Parallèlement à l’enquête du Cread auprès des étudiants, l’Agence nationale de l’emploi, également partie prenante dans le projet du BIT a réalisé un sondage auprès des chefs d’entreprise des trois wilayas.

 

Loi de finances 2018 : La monnaie virtuelle interdite

Monnaie virtuelle parmi beaucoup d’autres (litecoin, peercoin, namecoin, etc.), le bitcoin se répand comme une traînée de poudre à travers le monde, au point d’effrayer les Etats qui craignent de ne plus avoir la haute main sur leurs politiques monétaires et la circulation réglementée de leurs capitaux. Ils réagissent par des mesures coercitives consistant à promulguer des lois visant à en interdire l’usage sur leurs territoires.

 

Le secteur public recrute de moins en moins

Une enquête du Centre de recherches en économie appliquée au développement (CREAD) menée sur les promotions 2014, 2015 et 2016 à travers les trois universités pilotes (Béjaïa, Tlemcen et Biskra) fait ressortir de nombreuses difficultés dans l’insertion professionnelle.

 

Le bitcoin, une menace pour le système financier ?

A lors que la demande de bitcoins ne cesse de progresser, poussant récemment la reine des devises virtuelles à des niveaux records, la Réserve fédérale des Etats-Unis estime que l’utilisation croissante des crypto-monnaies constitue une menace pour la stabilité financière.

 
 
	Ali Haddad avec Mokhtar Bounou (DG de Fertial Annaba) en mars 2017

Des niveaux inédits de production

Plus de 850 000 tonnes d’ammoniac, dont 800 000 tonnes à l’export, devraient être produites à  fin 2017, un record jamais atteint dans l’histoire de l’entreprise.  Rien qu’en octobre, le seuil des 90 000 tonnes a été franchi, se réjouit David Herrero Fuentes, directeur industriel de la co-entreprise algéro-espagnole Fertial. Mieux, le chiffre d’affaires pourrait dépasser les 35 milliards de dinars. Toutes ces belles performances inédites, la Société des fertilisants d’Algérie les doit, elle, à la «main verte» de Mokhtar Bounour ou au «génie» de Ali Haddad. Explications.

 

Emploi en milieu rural : De faibles opportunités

Les opportunités d’emplois sont faibles en milieu rural. Et ce d’autant que les dispositifs d’aide à la création d’emplois offrent moins d’opportunité dans le secteur agricole ou le gros des recrutements se fait dans la céréaliculture.

 

Plus d’exclusivité pour Fertiberia

 

Repères économiques : Le défi démographique national

On croyait avoir résolu le problème comme la plupart des pays de la planète. En effet, jusqu’au début des années 2000, l’Algérie exhibait un schéma de transition démographique classique.

dimanche 03 décembre 2017

 
	A2M Electronics, voudrait reconquérir  le marché international

Le secteur privé à la conquête des marchés extérieurs

 

«La lourdeur administrative est pénalisante»

Entretien réalisé par Lyes Mechti

samedi 02 décembre 2017

 
	Les réductions de la production ont contribué à la hausse des prix du pétrole

L’OPEP et la Russie affichent leur cohésion

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a décidé, jeudi à Vienne, d’un commun accord avec les pays non OPEP, menés par la Russie, de prolonger l’accord de réduction de la production jusqu’à la fin de l’année 2018, tout en prévoyant, si nécessaire, une reformulation de l’accord en juin prochain, au cas où la situation du marché l’exigerait.

 

Les prix du pétrole en légère hausse

jeudi 30 novembre 2017

Un marché qui pèse 100 millions de dollars

Les 11es Journées euro-maghrébines sur la communication publicitaire ont été inaugurées hier à Alger.

 
 
	L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) devrait décider aujourd’hui de la reconduction, pour neuf mois supplémentaires, de l’accord de réduction de la production de pétrole, expirant au mois de mars 2018.

La reconduction de l’accord au menu

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) devrait décider aujourd’hui de la reconduction, pour neuf mois supplémentaires, de l’accord de réduction de la production de pétrole, expirant au mois de mars 2018.

 

«Nous sommes et voulons continuer à être en Libye»

S’exprimant en marge d’une visite de travail à Hassi Messaoud, Abdelmoumen Ould Kaddour a affirmé que Sonatrach n’a pas quitté la Libye.

 

Brèves...

mercredi 29 novembre 2017

 
	L’accord sur la réduction de la production devrait être reconduit lors de la conférence de l’OPEP

L’OPEP se réunit demain à Vienne

Des sources proches des discussions entre l’OPEP et la Russie soulignent  que Moscou souhaiterait ajuster la formulation de l’accord pour intégrer une clause de réexamen en cas de chute abrupte des stocks mondiaux de pétrole.

 

Le quota de l’Algérie porté à 1306 tonnes

Le quota de pêche de thon rouge de l’Algérie pour 2018 a été revu à la hausse pour être porté à 1306 tonnes par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (Cicta), a indiqué le directeur général de la pêche et de l’aquaculture.

 

Vers une hausse de la production

Le gisement d’Ourhoud, situé dans le bassin de Berkine, au sud-est de Hassi Messaoud, devrait voir sa production d’huile augmenter à 1,3 milliard de barils d’ici à 2040, a rapporté hier l’agence Reuters, citant le président-directeur général du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, en visite hier dans la région.

mardi 28 novembre 2017

 
	Poudre de lait et sucre, deux produits dont l’importation a connu une tendance haussière

La facture d’importation toujours en hausse

En dépit des mesures prises par les pouvoirs publics à l’effet de réduire le coût des importations, la facture de certaines catégories de produits importés est en hausse.

 

Accords Opep et non Opep : Rencontre mercredi et jeudi à Vienne

La réunion du comité de suivi ministériel conjoint Opep et non Opep aura lieu demain à Vienne, précédant la conférence ministérielle de l’Opep prévue jeudi, laquelle sera suivie de la réunion ministérielle des pays Opep et non Opep, auxquelles prendra part le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a indiqué hier un communiqué du ministère.

 

Pétrole : Le marché temporise avant la réunion de l’Opep

lundi 27 novembre 2017

Finance islamique : Mythe et réalité

La crise financière que traverse le pays et la recherche de nouveaux moyens de financement de l’économie ouvrent grand la voie au développement de la finance islamique en Algérie. Les annonces autour de ce dossier se sont d’ailleurs multipliées ces dernières semaines, notamment après l’adoption du plan d’action du gouvernement.

 
 
	Tendance mondiale de croissance des actifs islamiques

Des politiques publiques appropriées

Dans le premier rapport sur la finance islamique publié au début de l’année en cours par la Banque mondiale(BM) et la Banque islamique de développement (BID), les deux institutions ont proposé un cadre théorique pour l’analyse de l’économie et de la finance islamiques s’articulant autour de quatre axes.

 

L’assurance Takaful en marche

Basée sur le principe de la solidarité, l’assurance Takaful, au même titre que la finance islamique, entame ses premiers pas en Algérie. Elle est en voie d’être réglementée.

 
 
	Mohammed Boudjelal

La finance islamique ne va pas régler le problème de l’informel

 

Les compétences appelées à s’impliquer

Les P/APC issus des élections locales du 23 novembre sont appelés à optimiser davantage les dépenses en ces temps de crise et dépenser utile, avec une projection objective sur l’avenir. Les deniers de l’Etat se font rares et le maire a comme principal défi la satisfaction des revendications des citoyens dont il est responsable avec un budget optimisé. Mais le P/APC ne doit pas compter uniquement sur les budgets octroyés par l’Etat, il est appelé à créer de la richesse au sein du territoire, dont il est le premier magistrat.

 

«L’Algérie manque cruellement d’experts»

L’Institut des experts internationaux (Grenoble) forme des experts capables d’intervenir dans tous les pays affiliés à l’ONU et dans toutes les situations. Il développe des antennes de formation dans les régions du monde qui en font la demande. Chaque institut décentralisé propose des enseignements complets, adaptés aux besoins des experts et étroitement liés aux activités et marchés régionaux.

 

Pourquoi Chakib Khelil ne peut pas faire de la prospective pour le gouvernement algérien

 

Management : Les missions oubliées des supérieurs hiérarchiques

Les citoyens et les responsables se sont toujours intéressés à cette question : qu’est-ce qui fait un grand manager ? En...

 

L’organisation frauduleuse d’insolvabilité

dimanche 26 novembre 2017

 
	Présentation du projet de loi de finances à l’APN par le ministre Abderrahmane Rouia, le 12 novembre dernier

Vote aujourd’hui du PLF-2018 : Un Parlement sous influences

Sauf «révolution copernicienne», le projet de loi de finances pour 2018 devrait être avalisé dès aujourd’hui par l’Assemblée populaire nationale (APN), à travers un vote à main levée et disposition par disposition.

 
Gaz naturel : Les exportateurs plaident pour un prix plus équitable

Gaz naturel : Les exportateurs plaident pour un prix plus équitable

Réunis lors d’un sommet tenu à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, les membres du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) ont appelé, vendredi dernier, dans une déclaration rendue publique à l’issue de leurs travaux, à «la mise en place d’un prix juste pour le gaz naturel, en prenant en compte ses avantages en termes d’efficacité énergétique et de primes environnementales».

 

Annulation de l’autorisation préalable

Une note de la direction des Douanes, datée du 8 novembre, vient d’annuler l’obligation d’avoir une autorisation préalable de l’administration des Douanes pour le transfert partiel des conteneurs vers les ports secs.

jeudi 23 novembre 2017

 
	Les capacités électriques de production de l’Algérie sont de plus de 12 000 mégawatts (MW)

Un déficit fiscal de 4 milliards de dollars

En raison principalement de la politique de soutien aux tarifs de consommation de l’électricité, l’Algérie enregistre un déficit budgétaire dans le secteur équivalent à 2,3% rapporté au PIB, soit environ 4,720 milliards de dollars de déficit quasi fiscal (QFD), selon un rapport intitulé «Shedding Light on Electricity Utilities in the Middle East and North Africa» (Faire la lumière sur les services publics d’électricité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord), publié récemment par la Banque mondiale.

 

Vers une nouvelle tendance baissière ?

La production d’hydrocarbures semble marquer le pas, alors que les réserves pétro-gazières du pays s’amenuisent.

 

Les producteurs misent sur la hausse de la demande mondiale

Les exportateurs de gaz naturel misent, dans la perspective d’élargir leurs parts sur le marché international des ressources énergétiques, sur une hausse de la demande pour le gaz par rapport à celles pour le pétrole et le charbon.

mardi 21 novembre 2017

Comment des «lobbies» ont fait capoter le projet

L’Exécutif et sa majorité parlementaire se démultiplient pour faire acte de pédagogie face à d’éventuels courroux que pourrait provoquer la suppression injustifiée de l’impôt sur la fortune.

 
 
	Brahim Guendouzi

«L’ISF n’est qu’un effet d’annonce»

 

Quid du patrimoine

L’interprétation juridique du patrimoine d’une personne physique ou morale est de facto défini par l’ensemble des biens qu’elle possède à un moment donné, quel que soit son volume ou son importance, composé de biens, meubles ou immeubles, droits, créances et éléments inaliénables et transmissibles.

 

<< < 12345

le dessin du jour
LE HIC MAZ
impact journalism days

 

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...