Pages hebdo Arts et lettres
 

En librairie…

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.01.18 | 12h00 Réagissez

Histoire de ma vie
De Fadhma Aït Mansour Amrouche

«Je te lègue cette histoire, qui est celle de ma vie, pour en faire ce que tu voudras après ma mort», écrivait-elle à son fils Jean Amrouche. Fadhma Aït  Mansour décède le 9 Juillet 1967 en Bretagne, à l’âge de 85 ans. Un an plus tard, Histoire de ma vie est publié à titre posthume. Elle y raconte sa condition de fille illégitime dans une société kabyle très conservatrice. Rejetée par tous, elle connaît la souffrance, la misère, la faim, le froid et le mépris. Confiée par sa mère aux religieuses de la mission catholique des Ouadhias, elle fréquente l’école laïque et passe son certificat d’études en 1892. Un témoignage sur la vie sociale de la Kabylie du début du XXe siècle. Née en 1883 à Tizi Hibel, elle a vécu en exil pendant 40 ans en Tunisie puis en Bretagne jusqu’à son décès. Elle est aussi la mère de l’écrivaine Marguerite Taos Amrouche.
Editions Hibr (Alger, 2017). 230 p. 500 DA 

 

Les faux héritiers de Amar Zentar

C’est l’histoire d’un vieux patriarche, ancien mineur en France, qui simule une attaque cérébrale afin de jauger la réaction de sa famille. Tous croient qu’il est propriétaire de plusieurs terrains. Alité pendant plusieurs jours, il observe le grand micmac qui se trame derrière son dos. Documents falsifiés, appétits aiguisés, larmes de crocodiles... Sa propre sœur substitue des documents dans sa chambre, pensant s’emparer de son héritage. Une fausse seconde épouse avec deux enfants vient réclamer sa part du gâteau. Quant aux quatre fils du patriarche, à chacun sa réaction... Un imbroglio littéraire révélateur de questions de société. Ancien journaliste à Révolution Africaine et Algérie-Actualité, Amar Zentar consacre sa retraite à l’écriture. Il a déjà publié trois romans : Le but, Journal d’un plumitif et La tombe sous le grenadier.

Casbah Editions (Alger, 2017). 110 p. 600 DA 

 

Islamo-féminisme de Feriel Bouatta

Dans tous les pays musulmans (à l’exception de la Tunisie), la femme se trouve en état d’infériorité juridique. Dans ce livre, des femmes intellectuelles examinent des textes religieux (Coran, hadiths du prophète, interprétations d’Ulémas…). Elles les décortiquent et les analysent pour en proposer une nouvelle lecture. Ces femmes vont relire le Coran est identifier deux types de versets : les versets circonstanciels, et d’autres universels, donc immuables. Quelle est la nature de cette lecture ? Est-elle en rupture avec les interprétations produites par les hommes ? Eléments de réponse dans ce livre documenté qui propose une approche nouvelle. Née en 1986 à Alger, Feriel Bouatta est doctorante en sociologie à l’université catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique). Elle travaille sur la question du genre et la réislamisation en Algérie.

Editions Koukou (Alger, 2017). 119 p. 500 DA 
 

Zohra Timlit
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie