Pages hebdo Auto
 

Usine PSA (Peugeot/Citroën) en Algérie

Création d’une filière d’excellence pour la formation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.12.17 | 12h00 Réagissez


Dans le but de mieux accompagner le développement de sa future usine, prévue à proximité de celle de Renault Algérie, à Oran, le groupe PSA a cosigné, à Paris, une déclaration d’intention avec le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels algérien et celui de l’Education nationale français, en marge du CIHN qui s’est tenu dans la capitale française jeudi. Cette déclaration d’intention a pour objet de développer une filière d’excellence dans les métiers de l’automobile pour accompagner le développement d’un pôle industriel dans ce secteur en Algérie.

Le groupe français ne veut rien laisser au hasard dans le cadre de son projet industriel dont l’accord final a été signé le 12 novembre dernier, lors de la tenue à Alger de la 4e session du Comité économique mixte algéro-français (Comefa). Ainsi, il compte s’impliquer avec toutes les parties de son groupe pour renforcer intensivement sa présence industrielle en Algérie.

L’accord signé jeudi à Paris a d’ailleurs pour objectif majeur d’accompagner le développement de la formation professionnelle en Algérie, avec le support des parties prenantes et du groupe PSA. «Ces filières de formation qui seront aux meilleures normes internationales permettront, à terme, une insertion optimale de ressources humaines qualifiées qui accompagneront l’implantation de l’usine du groupe PSA, dans la région d’Oran», indique un communiqué du groupe.

Selon la même source, la volonté du groupe PSA, à travers sa nouvelle filiale Peugeot Citroën Production Algérie (PCPA), contribuera à la création d’un établissement de formation dédié aux métiers de l’automobile pour développer des compétences spécifiques à l’industrie automobile.

Ceci, en accompagnement de son activité de production de véhicules en Algérie, ainsi que le développement de nouvelles filières de formation dans les métiers de la maintenance et de l’après-vente automobile.
Une société mixte industrielle — Groupe PSA, Condor, Palpa, PMO —, basée à Oran, afin de produire des véhicules Peugeot destinés pour le marché algérien, a été créée lors de la 4e session du Comefa et où  a eu lieu la signature de l’accord final sur l’installation du groupe français PSA en Algérie. Ce dernier produira dès l’été 2018 des véhicules destinés au marché algérien, mais dont les modèles ne sont pas encore divulgués.

Ces véhicules seront aux meilleurs standards de qualité, de sécurité et de respect de l’environnement, selon le groupe français qui s’était engagé en outre  à accompagner le développement de la filière automobile en Algérie avec un plan complet de montée en compétences et de formation des collaborateurs et contribuera au développement du tissu fournisseur local.
D'ici cinq ans, 75 000 véhicules des marques Peugeot et Citroën devraient sortir chaque année des chaînes de montage de l’usine Peugeot d’Oran. 

Le site de Peugeot devrait permettre dans un premier temps la création de 1000 emplois directs et de nombreux emplois indirects en Algérie. L'investissement total sur ce projet est de l'ordre de 100 millions d'euros pour la coentreprise, détenue à 49% par PSA.                

Rabah Beldjenna
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...