Pages hebdo Multimédia
 

En partenariat avec Bomare Company

LG, première multinationale à fabriquer des smartphones en Algérie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.11.17 | 12h00 Réagissez

Poursuivant son implication dans le développement économique de l’Algérie, LG Electronics Algérie a inauguré, hier à Birtouta, la première unité d’assemblage de téléphones mobiles en Algérie, en collaboration avec Bomare Company.

Ce nouvel investissement, lancé avec un partenaire algérien, produira progressivement une large gamme de téléphones portables du géant industriel sud-coréen suivant les normes internationales de qualité. LG veut se démarquer des autres marques de téléphonie mobile en incluant la toute dernière technologie, même dans l’entrée de gamme. Le premier téléphone en termes d’accessibilité de prix sera un téléphone 4G, avec un écran 5 pouces (LG 4K) qui a fait ses preuves en Algérie, mais aussi le LG X Power et d’autres modèles.

«On espère avoir 4 à 5 modèles jusqu’à janvier et accroître le nombre de modèles pour atteindre une gamme plus riche, sachant que pour chaque téléphone, on aura différentes couleurs à offrir», c’est ce qu’a déclaré, hier à El Watan, Yacine Khellaf, directeur de la division mobile de la filiale algérienne de LG Electronics.

Il ajoute : «LG est une entité de droit algérien et nous suivons la feuille de route du gouvernement et nous ambitionnons d’exporter vers les pays voisins (Maroc, Tunisie, Libye) des produits fabriqués par la compagnie Bomare.» LG Algérie est devenue récemment LG Maghreb, ce qui lui permet de couvrir plusieurs territoires et d’offrir des produits fabriqués en Algérie à l’exportation. Cela va développer plus d’emplois en

Algérie et un transfert conséquent de savoir-faire. Chaque modèle va répondre par segment au consommateur algérien.
Depuis 5 ans, LG fabrique des téléviseurs en Algérie avec Bomare qui intègre l’Oled, la toute dernière technologie. Le téléviseur Oled 55 pouces coûtait 400 000 DA, aujourd’hui, il est à 200 000 DA. LG est la première marque internationale à établir une unité de montage en Algérie, ce qui lui permet d’avoir plus de flexibilité en termes de sélection de modèles et d’offres tarifaires. 2018 est une grande année avec de grandes ambitions. La qualité de production doit être similaire à celle de Corée, les normes de qualité, de production et de sécurité ont été adaptées.

«On va commencer la production en SKD, mais l’année prochaine on va augmenter notre taux d’intégration en passant au CKD», précise Pilwon Jung, directeur général de LG Algérie. Ali Boumédiène, directeur général de Bomare Company, dira : «On est de vrais partenaires de LG. Pour fabriquer un smartphone, on a besoin au minimum d’une salle blanche. Si elle n’existe pas, ça veut dire qu’il n’y a pas de fabrication, c’est du packaging (assembler la batterie, mettre dans des cartons…).

L’Algérie a besoin d’un transfert technologique et d’un taux d’intégration important. Notre objectif est d’aller vers la recherche et développement, on ne doit pas rester au stade de commerçants.»
 

Kamel Benelkadi
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie