Régions Centre Actu Centre
 

Hiver 2018 : Une nuit cauchemardesque à Médéa

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.02.18 | 12h00 Réagissez

 
	La ville de Médéa sous la neige
La ville de Médéa sous la neige

Le froid et la neige sont de retour à Médéa et sa région, mais avec moins de rigueur par rapport à la vague du week-end dernier.

D’ailleurs, les automobilistes qui se sont aventurés la nuit de dimanche sur l’axe routier Chiffa-Berrouaghia ne sont pas près d’oublier le cauchemar qu’ils ont vécu sur ce tronçon où ils ont été  surpris par d’importantes couches de neige tombées dans la soirée. Ils ont été coincés et pris au dépourvu en pleine route et de nuit, ne pouvant ni avancer ni faire demi-tour. Un bouchon énorme sur plusieurs kilomètres s’est constitué, suivi d’un blocage total dû à une pagaille indescriptible de chauffeurs indisciplinés et pressés, voulant chacun passer avant  l’autre.

Ceci a compliqué la tâche aux employés des travaux publics venus déblayer et éparpiller du sel sur la chaussée, et aux gendarmes qui voulaient régler la dense circulation, mais sans succès. Des personnes malades et des familles accompagnées d’enfants en bas âge étaient bloquées durant des heures dans les véhicules sous un froid glacial, le mercure affichant des températures inférieures à zéro à l’extérieur. La cellule de crise de la wilaya, supervisée directement par le wali, a mobilisé tous les moyens humains et matériels pour secourir les cas graves et urgents, même en allant vers eux rencontre à pied. Des structures d’accueil chauffées et équipées de lits à proximité de la RN1ont été mises à la disposition des gens en panne.

Les volontaires d’associations caritatives et les riverains de la RN1 ont essayé également de distribuer des repas et des boissons chaudes aux nombreux automobilistes se trouvant bloqués sur la route. La radio locale du Titteri a ouvert ses ondes jusqu’à 3h pour recevoir et transmettre les appels et messages de détresse. Les éléments de la Protection civile ont multiplié leurs sorties, en déployant de gros efforts pour évacuer en priorité les malades et les femmes enceintes vers les services de santé et en portant secours et aide aux familles dans le besoin.

Les services techniques de l’Entreprise de distribution de l’électricité et du gaz n’ont pas  chômé non plus, ils étaient au four et au moulin pour intervenir et dépanner les coupures qui ont été  signalées çà et là à travers différentes localités de Ouzera, Médéa, Benchicao et Ouamri. La nuit a été très longue et cauchemardesque pour ces nombreux automobilistes bloqués en pleine nature, avec un temps à ne pas mettre un chien dehors, et encore pire pour ces secouristes qui se sont déployés et dévoués toute la nuit. Heureusement qu’aucune perte humaine n’est à signaler…

                                                                                                  

 

A.Teta
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie