Régions Est Setif
 

Circulation routière à Sétif

Le transport universitaire, l’autre danger

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.05.18 | 12h00 Réagissez

 
	Faisant de la chaussée un véritable circuit de course, les conducteurs de bus imposent leur loi et se distinguent le plus souvent par des excès de vitesse dénoncés à plusieurs reprises par les étudiants.
Faisant de la chaussée un véritable circuit de course, les...


Sillonnant différents points du réseau routier de la wilaya de Sétif, qui figure en pole position dans les accidents de la route endeuillant encore et toujours beaucoup de familles algériennes, le transport universitaire prenant en charge des milliers d’étudiants représente un véritable danger pour aussi bien les universitaires que pour les autres usagers de la route.

Faisant de la chaussée un véritable circuit de course, les conducteurs de bus imposent leur loi. Ces derniers se distinguant le plus souvent par des excès de vitesse dénoncés à plusieurs reprises par des étudiants ayant légitimement peur pour leur vie. Mentionnons que les conducteurs trouvent en outre le moyen d’importuner les automobilistes obligés le plus souvent de céder le passage à ces «rouleaux compresseurs». «La manière de faire des conducteurs de bus chargés du transport universitaire risque de faire mal si rien n’est fait pour atténuer leur “ardeur”.

Roulant à toute vitesse, ces chauffeurs, qui procèdent à des dépassements dangereux, mettent leur vie et celle des autres en péril. Nous interpellons aussi bien les responsables concernés que les services de sécurité pour qu’ils mettent fin à ces comportements. On ne doit pas attendre la dernière minute pour réagir. Ne dit-on pas prévenir, c’est guérir ?», s’interrogent des étudiants, qui se sont rapprochés de notre bureau. Sondés sur la question, des automobilistes abondent dans le même sens «ces chauffeurs se croient tout permis.

Comme une petite voiture ne fait pas le poids devant ce mastodonte de bus, son conducteur peut, pour se frayer un chemin, vous envoyer dans une fosse ou dans un petit ravin. Fort d’une impunité, ces conducteurs faisant fi du Code de la route, empoisonnent la vie aux autres usagers ne sachant à quel saint se vouer», tonnent des automobilistes tenant à dénoncer les excès de ces chauffeurs pas comme les autres.   

Kamel Beniaiche
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...