Régions Kabylie Bouira
 

Festival du tourisme de montagne à Saharidj

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.05.18 | 12h00 Réagissez


L’association Civisme et tourisme Tala Ran a organisé du 8 au 12 de ce mois, un Festival national du tourisme de montagne à Saharidj, au nord-est de Bouira.

Les festivités ont vu la participation de plus de 400 personnes, entre randonneurs et exposants issus de 15 wilayas du pays. «Notre objectif est de contribuer au développement du tourisme dans notre région, spécifiquement le tourisme de montagne. Des centaines de touristes et randonneurs viennent chaque saison.

Ce qui manque, ce sont les infrastructures d’accueil adéquates pour ce genre d’activités», dira Moussa Akmouche, président de l’association Civisme et tourisme, ajoutant que «le Parc national du Djurdjura a déjà établi une fiche technique pour la réalisation d’une zone d’accueil à Tala Rana, qui attend l’approbation des pouvoirs publics. Le privé ou l’Etat peuvent investir dans des infrastructures hôtelières, à condition qu’elles soient en dehors du périmètre du PND ou des forêts». L’ouverture des festivités a été dédiée à la formation de guides de montagne. «Cette formation qui s’est étalée sur 3 jours a été assurée par Sid Ahmed Hamri, un formateur de 3e degré venu de la wilaya de Médéa.

Une quarantaine de jeunes de différentes régions du pays ont été initiés», explique notre interlocuteur. Une conférence sur le thème de la protection de l’environnement a été animée par Sayad Nabila, de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou. Vendredi, quelque 300 randonneurs ont participé à un bivouac au niveau du site touristique de Tala Rana, à 1400 m d’altitude. Samedi matin, le groupe a pris ensuite la route vers le sommet de Tamgout (Lalla Khedidja) à 2308 m d’altitude. Durant les 4 jours du festival, plusieurs expositions ont eu lieu au centre de formation professionnelle de Saharidj. Des produits du terroir, du matériel pour l’escalade et les randonnées ont été exposés à cette occasion. Un hommage a été rendu à deux figures de la randonnée.

Il s’agit de Mohand Messaoudène, décédé lors d’une randonnée, et Mohand Boudi, l’un des randonneurs les plus âgés, avec ses 81 ans. Après la réussite de l’événement, l’association compte organiser un festival international du tourisme de
montagne, d’ici la fin de l’année.

Omar Arbane
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...