Régions Ouest Mostaganem
 

Mostaganem

Les ossements d’un harrag rejetés par la mer

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.02.18 | 12h00 Réagissez


Encore une fois, un corps a été rejeté par la mer dans l’après-midi de samedi dernier. Cette découverte a été faite au niveau de la plage de Bahara, relevant de la commune d’Ouled Boughalem, dans la daïra d’Achaacha, à l’extrême est de la wilaya de Mostaganem. Il s’agit probablement du corps d’un harrag, carrément sans tête ni buste et dans un état de putréfaction avancé. Ses jambes sont partiellement dépourvues de chair. Selon nos informations, ce sont des riverains qui ont fait la découverte macabre et alerté immédiatement les services concernés, notamment la Protection civile. Le corps de sexe masculin, vêtu d’un maillot de couleur bleu, a été transféré à la morgue de l’hôpital d’Achaacha pour identification.

La Gendarmerie nationale d’Ouled Boughalem a ouvert une enquête, a-t-on indiqué. Face à la misère sociale, les jeunes tentent de façon suicidaire de traverser la Méditerranée avec des moyens de fortune, en quête d’une vie clémente outre-mer. Désormais, le danger guette toujours de nombreux jeunes qui tentent l’aventure au péril de leur vie, et le phénomène ne cesse de croître malgré tous les efforts des services de sécurité.  

Lakhdar Hagani
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie