Régions Ouest Mostaganem
 

Mostaganem : L’agriculture et le tourisme génèrent peu d’emplois

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.02.18 | 12h00 Réagissez

Le secteur de l’agriculture et du tourisme restent de loin les parents pauvres du marché de l’emploi dans la wilaya de Mostaganem, et cela, malgré un programme ambitieux et quelques investissements au cours de ces dernières années relatifs à leur relance éventuelle.

Ainsi, pour aspirer à un poste de travail, les jeunes demandeurs d’emploi, notamment des universitaires, doivent attendre plusieurs années après leur inscription auprès des quatre agences locales de l’emploi (ANEM) que compte la wilaya, et cela, à cause de l’insuffisance flagrante d’offres d’emploi. En effet, durant l’année 2017, sur les 35 665 demandes d’emploi déposées au niveau de l’ANEM, seuls 6184 demandeurs ont été placés, dont 5034 dans la formule classique.

C’est ce que nous avons appris, dimanche, lors d’une journée d’information organisée par l’ANEM au niveau de la Chambre de commerce de Mostaganem. Le marché du travail à Mostaganem est dominé par le secteur privé. Sur les 5034 bénéficiaires d’emplois dans des entreprises, 62% relèvent du secteur économique privé, 24% du secteur économique public, 14% du secteur étranger.

Sur l’ensemble des promoteurs financés durant l’année 2017, le secteur du bâtiment (BTPH) occupe la première place, avec 2009 postes d’emploi, soit 39,90%, les services, avec 1512 emplois (30%), l’industrie, 1240 (24,63%), et, en dernier, l’agriculture, avec 273 emplois, soit un taux de 5,74%. C’est ce qu’a révélé Mohamed Dahou, directeur de l’ANEM, lors de son intervention durant cette journée d’information et de sensibilisation.

Par ailleurs, 106 ateliers de formation en techniques de recherche d’emploi ont été organisés à ce jour au niveau des agences locales de l’emploi de la wilaya pour développer les prestations de service au profit des demandeurs, souligne-t-on. Le secteur du tourisme et de l’agriculture est une autre perspective à explorer au profit du secteur de l’emploi, où un travail de sensibilisation a déjà été entamé dans la wilaya.

M. Dahou a indiqué qu’il fera la priorité des priorités de ces deux secteurs en matière d’emploi. Les responsables de l’ANEM ont organisé 127 sorties ayant touché 522 entreprises dans le but de recenser des postes d’emploi. En dépit du fait que la wilaya soit à vocation agricole, le secteur de l’agriculture demeure le parent pauvre en matière d’emploi, suivi du tourisme, par rapport aux autres secteurs d’activité, selon les statistiques.                          

Lakhdar Hagani
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie