A la une Sports
 

Hadjer Benhamou Laachiri (WO Chlef)

L’étoile montante de la natation algérienne

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.05.18 | 12h00 Réagissez

 
	Hadjer Benhamou Laachiri, nageuse du WO Chlef
Hadjer Benhamou Laachiri, nageuse du WO Chlef

La jeune nageuse du WO Chlef, Hadjer Benhamou Laachiri, 13 ans, s’est illustrée une nouvelle fois lors du championnat national minimes/juniors en bassin de 50 m, qui s’est déroulé récemment au centre Elbez à Sétif.

Elle a décroché deux médailles d’or sur 50 m nage libre en grand bassin, loin de ses concurrentes du SNEB El Biar, Zitouni Imen, et de l’OC Alger, Fekhar Lyna.

Cette consécration vient s’ajouter à celle obtenue dernièrement en bassin de 25 m au cours du championnat hivernal qui a eu lieu à Bab Ezzouar, à Alger.

Ces performances ne font donc que confirmer le talent et les qualités techniques et physiques de cette nageuse de la ville de Chlef, entraînée par le duo Hafid Rahmani, conseiller en natation, et Ammari Bensaada, professeur chercheur à l’Institut de l’éducation physique et sportive de l’université Hassiba Benbouali de Chlef.

Elle est âgée d’à peine 13 ans et vient juste d’accéder en première année minime sous les couleurs de son club, le WO Chlef. Cependant, elle souffre d’un manque de moyens et de l’absence d’une prise en charge spécifique en termes de volume horaire d’entraînement, de stages de préparation, de moyens de récupération appropriés et de suivi scolaire, médical, nutritionnel et psychologique, entre autres. «Hadjer s’entraîne douze heures par mois alors que les nageuses d’autres clubs en font le double.

De plus, ces derniers bénéficient de plus de moyens et d’attention dans leur préparation, ce qui n’est pas le cas pour notre nageuse laquelle a besoin surtout d’une prise en charge spéciale pour pouvoir évoluer dans un environnement favorable et travailler dans les meilleures conditions possibles.

Ceci afin de pouvoir atteindre ses objectifs à court et moyen terme, sachant qu’elle fait partie des jeunes espoirs de la natation algérienne», fait remarquer son entraîneur Hafid Rahmani. Il précise que son club, le WO Chlef, ne dispose que de peu de moyens financiers et matériels et ne peut, de ce fait, offrir les conditions adéquates à cette future étoile dans sa discipline.

«Certes, elle bénéficie au niveau local d’un certain soutien mais cela reste largement insuffisant par rapport aux exigences de la compétition de haut niveau», souligne-t-il encore.

Et de lancer un appel pressant aux autorités de la wilaya pour qu’elles se penchent en urgence sur la situation de cette jeune nageuse, promise à un bel avenir sportif et qui a représenté dignement la discipline au niveau national.
 

Ahmed Yechkour
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...